Chapitre 10 Première Secours

Les urgences en santé mentale

Les changements brusques dans la façon de penser ou de se comporter, les hallucinations, et un état d’extrême confusion mentale peuvent être effrayants pour la personne qui les vit, et pour les gens qui l’entourent.

Quand l’état d’esprit et la perception des choses poussent une personne à vouloir se faire du mal ou faire du mal aux autres, on est dans une situation d’urgence et la personne doit recevoir de l’aide rapidement. Comme pour toute autre situation d’urgence, essayez d’abord de vérifier la respiration, d’arrêter tout saignement, et de vérifier s’il y a d’autres blessures physiques. Puis rassurez, calmez et réconfortez la personne ; cela peut lui sauver la vie.

Si quelqu’un dit qu’il veut se faire du mal ou faire du mal à d’autres, croyez-le.

Si la personne présente un danger pour les autres, il est souvent plus facile d’éloigner son entourage que de la déplacer elle-même.

Vous aurez peut-être besoin d’aide pour créer autour d’elle un espace qui permette d’assurer sa sécurité, et celle des autres. Veillez aussi à la vôtre.

Si elle dit qu’elle veut se faire du mal ou se tuer, la première chose dont elle a besoin est que quelqu’un l’écoute calmement. Posez des questions bienveillantes, pour lui montrer que vous vous souciez d’elle et pour vous assurer que vous comprenez bien la situation. Votre conversation permet d’interrompre ses pensées, et de la distraire de son but.

image

1. Demandez-lui si elle a l’intention de se faire du mal ou de faire du mal à d’autres, ou si elle l’a déjà fait.

image

2. Demandez-lui comment elle a l’intention de le faire, et si elle a les moyens de le faire. Plus son plan est détaillé, plus la situation est grave.

image

3. Demandez à la personne de promettre qu’elle ne s’attaquera ni à elle-même, ni à d’autres. Retirez les objets qu’elle pourrait utiliser pour se faire du mal ou faire du mal à d’autres.

image

En réussissant à obtenir une promesse de ce genre, vous gagnerez un peu plus de temps pour trouver une assistance plus durable. Ne laissez pas la personne seule. Restez avec elle, ou arrangez-vous pour que des membres de la famille ou des amis l’accompagnent tout le temps. Veillez à ce qu’elle ne boive pas d’alcool ni ne prenne de drogue, car l’un et l’autre troubleraient son jugement et pourraient la pousser à se détruire. Vous pourriez demander l’aide d’un chef spirituel ou d’un personnage important de la communauté pour qui elle a du respect. Rendez-lui plusieurs visites par la suite, pour vérifier qu’elle continue à recevoir de l’aide, et pour lui montrer que vous vous souciez d’elle. Ceci est très important.

image

Demander à quelqu’un s’il a l’intention de se suicider ne le poussera pas à le faire.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →