Chapitre 12 Prévention : comment éviter un grand nombre de maladies

Les vers et autres parasites intestinaux

Il existe plusieurs types de vers et d’autres petits animaux (les parasites) qui vivent parfois dans les intestins des gens, et sont la cause de beaucoup de maladies.

  1. Les ascaris (les plus grands des vers ronds)
  2. Les oxyures
  3. Les tricocéphales
  4. Les ankylostomes
  5. Le ver solitaire (ténia)
1. Kènènatumu. 2. Kènènatumumisénni. 3. Kènènatumukunsaba. 4. Kènènatumuçinma. 5. Tènègè

Certains se voient parfois dans les excréments (selles) ou les vomissures. Ce sont les ascaris, les oxyures, et le ténia. Les trichocéphales et les ankylostomes peuvent être très nombreux dans les intestins, sans qu’on les voie dans les selles.

Quand un enfant maigrit, n’a pas d’appétit, a des nausées ou des vomissements, des maux de ventre, des enflures ou des démangeaisons, il se peut que ce soit dû à la présence de vers intestinaux et qu’on doive le vermifuger (c’est-à-dire lui donner des médicaments qui élimineront les vers).

Attention ! Beaucoup de « médicaments contre les vers » contiennent de la pipérazine. Mais ce type de substance n’est efficace que contre deux sortes de vers — les ascaris et les oxyures, et ne devrait pas être donnée aux bébés et aux jeunes enfants. Le mébendazole (Vermox) est plus sain, et attaque beaucoup plus d’espèces de vers. L’albendazole et le pyrantel tuent plusieurs sortes de vers, mais ils ont tendance à coûter plus cher. Le thiabendazole tue aussi plusieurs sortes de vers, mais a des effets secondaires graves et ne doit pas être utilisé souvent. Voir les pages à partir de Contre les vers pour d’autres renseignements sur ces médicaments.

Les ascaris (les plus grands des vers ronds)

Comment ils se transmettent :

Ja

20 à 30 cm de long. Couleur : blanc ou rosé.

Des selles à la bouche. Par défaut d’hygiène, les œufs d’ascaris contenus dans les selles d’une personne arrivent à la bouche d’une autre personne.

Effets sur la santé :

Ja

Une fois avalés, les œufs d’ascaris éclosent et passent dans le sang, ce qui peut provoquer des démangeaisons dans tout le corps. Les jeunes vers passent jusqu’aux poumons, causant une toux sèche, ou, au pire, une pneumonie, ou une toux accompagnée de sang. La toux les amène à la gorge, où ils sont avalés, et arrivent dans les intestins, où ils terminent leur croissance.

La présence de nombreux ascaris dans les intestins peut causer des maux de ventre, des vomissements ou un affaiblissement général. Les enfants qui ont beaucoup d’ascaris ont souvent de très gros ventres. Il arrive, mais rarement, que les ascaris causent de l’asthme, ou une obstruction dangereuse dans les intestins (voir l’occlusion, p. L’occlusion). Surtout quand l’enfant a de la fièvre, les vers peuvent sortir par les selles, ou par la bouche ou le nez. Quelquefois, ils rampent dans les passages respiratoires et provoquent des étouffements.

Prévention :

Utilisez des latrines, lavez-vous les mains au savon avant de manger et de toucher les aliments, protégez la nourriture des mouches, et suivez toutes les recommandations de la première partie de ce chapitre.

Traitement :

Le mébendazole tue souvent les ascaris. Pour le dosage, voir p. Mébendazole. La pipérazine est aussi efficace (p. Pipérazine). Certains remèdes maison éliminent assez bien les ascaris. Voyez le remède fait à base de papaye, p. Papaye.

Attention ! N’utilisez pas de thiabendazole contre les ascaris. Il fait souvent monter les vers en direction de la bouche et du nez, et peut causer des étouffements.

Les oxyures (petits vers minces)

Comment ils se transmettent :

Ja

1 cm de long. Couleur : blanc. Très mince et filiforme (qui a la forme d’un fil).

Chaque ver pond des milliers d’œufs, juste à l’extérieur de l’anus — ce qui crée une démangeaison, surtout la nuit. Quand l’enfant se gratte, les œufs passent sous ses ongles. C’est ainsi qu’ils arrivent à sa bouche et à la bouche d’autres personnes.

Effets sur la santé :

Les oxyures ne sont pas dangereux. La démangeaison qu’ils produisent peut empêcher l’enfant de dormir.

Traitement et prévention :

La meilleure façon d’éviter les oxyures est d’avoir une bonne hygiène individuelle. Même si les médicaments les éliminent, tant que les bons comportements d’hygiène ne sont pas adoptés, les vers reviendront. Ceux-ci ne vivent qu’environ 6 semaines. En observant soigneusement les principes d’hygiène, les vers disparaissent d’eux-mêmes en quelques semaines, sans qu’il y ait besoin de médicament.

Les trichocéphales

Ja

3 à 5 cm de long. Couleur : rosé ou gris.

Ces vers, comme les ascaris, sont transmis des excréments d’une personne à la bouche d’une autre personne — donc par manque d’hygiène. En général, ils n’apportent pas de maladie, mais s’il y en a beaucoup, ils peuvent causer une diarrhée. Chez les enfants, leur présence occasionne parfois une sortie partielle des intestins par l’anus (prolapsus du rectum).

Prévention :

Mêmes méthodes que pour les ascaris.

Traitement :

Si les vers causent un problème, administrez du mébendazole. En cas de prolapsus du rectum, retournez l’enfant tête en bas, pieds en haut, et versez de l’eau fraîche dans l’intestin. Le contact de l’eau fraîche ramènera le rectum dans le corps.

Les ankylostomes

Ja

1 cm de long. Couleur : rouge.

Il est rare qu’on puisse voir des ankylostomes à l’œil nu. Dans la plupart des cas, seule une analyse des selles peut prouver leur présence. L’infection causée par ces vers compte parmi les maladies les plus dommageables de l’enfance, parce que ces vers se nourrissent du sang de l’enfant, et causent une anémie. Un enfant anémié, très pâle, ou qui mange de la terre aura peut-être attrapé ces vers. Si possible, faites-lui faire une analyse des selles.

Comment ils se transmettent :

  1. Les vers entrent par les plantes des pieds d’un enfant qui marche pieds nus ; ils peuvent créer des marques rouges sous les pieds, et causer des démangeaisons.
  2. Quelques jours plus tard, les vers arrivent aux poumons, par le sang. À ce moment, l’enfant peut avoir une toux sèche (ou, rarement, accompagnée d’un peu de sang).
  3. Quand l’enfant tousse, les vers montent jusqu’à la gorge et sont avalés.
  4. Peu après, l’enfant peut avoir des maux de ventre et la diarrhée.
  5. Les vers s’attachent aux parois des intestins. À ce moment, ils se nourrissent du sang de l’enfant. S’il a beaucoup de vers, l’enfant se sentira faible, et risque de souffrir d’une importante anémie.
  6. Les œufs des vers sortent avec les selles de l’enfant. Ils éclosent dans la terre humide. Les gens qui marchent pieds nus peuvent les attraper.
image

Traitement :

Donnez du mébendazole.

Soignez l’anémie par une alimentation riche en fer, en rajoutant, si nécessaire, des comprimés de fer. Voir L’anémie .

Protégez les enfants contre les ankylostomes : construisez et utilisez des latrines. Portez des sandales ou des chaussures.

Ja Ja

Le ver solitaire (ténia)

Tapeworm and eggs

Dans l’intestin, ce ver peut atteindre plusieurs mètres de long, mais dans les excréments, on ne voit que des morceaux (ou anneaux) du ver. Ils mesurent 1 cm ; ils sont blancs. Parfois, plusieurs anneaux peuvent se détacher et ramper d’eux-mêmes dans les sous-vêtements.

On attrape le ver solitaire en mangeant du porc, du bœuf, ou d’autres viandes ou poissons qui ne sont pas bien cuits.

Prévention :

Toutes les viandes doivent être mangées bien cuites, surtout la viande de porc. Vérifiez toujours que toutes les parties d’une viande ou d’un poisson, spécialement celles du milieu, sont complètement cuites avant de les manger.

Effets sur la santé :

À part de légers maux de ventre, les ténias installés dans les intestins causent peu d’autres problèmes.

Le plus gros danger, c’est que des kystes (petits sacs contenant de très jeunes vers) se logent dans le cerveau, causant des maux de tête, des évanouissements, ou la mort. Ceci arrive quand les œufs qui sont sortis par les selles passent à la bouche. C’est pourquoi il faut toujours se laver les mains au savon après avoir été à la selle. Toute personne parasitée par un ténia doit faire extrêmement attention aux principes d’hygiène — et se faire traiter tout de suite.

Ja

Traitement :

Prenez du niclosamide (Yomesan) ou du praziquantel. Suivez attentivement les modes d’emploi.

Les trichinelles et la trichinose

On ne peut pas voir ces vers dans les excréments ; ils passent directement des intestins aux muscles.

Comment ils se transmettent :

Comme dans le cas du ténia, les trichinelles entrent dans le corps quand on mange une viande de porc insuffisamment cuite et qui contient des kystes où se trouvent des larves (état du parasite avant l’âge adulte).

Effets sur la santé :

Ils dépendent de la quantité de viande parasitée qui a été mangée : il peut n’y avoir aucun signe, mais on peut aussi devenir très malade et mourir. Entre quelques heures et 5 jours après avoir mangé la viande parasitée, la diarrhée, accompagnée de dérangements à l’estomac (douleurs, nausées, vomissements) peut apparaître. Dans les cas graves, il peut y avoir :

Un cas sévère peut durer de 3 à 4 semaines.

Traitement :

Cherchez sans tarder une assistance médicale.

Les médicaments à prendre seront soit de l’albendazole, soit du mébendazole (voir dosages p. Mébendazole et Albendazole), associé à des corticostéroïdes, lesquels ne doivent être administrés que par un soignant.

Important : si plusieurs personnes ayant mangé la même viande tombent malades peu après, il peut s’agir de la trichinose, et ces cas seront peut-être dangereux. Consultez un soignant.

Prévention de la trichinose :

Les amibes et l’amibiase

Les amibes ne sont pas des vers, mais de petits animaux — ou parasites —qui ne peuvent être vus qu’au microscope.

Comment ils se transmettent :

Les selles des personnes parasitées contiennent plusieurs millions d’amibes. Suite à des comportements non hygiéniques, elles contamineront une source d’eau de boisson, ou des aliments, et d’autres personnes seront infectés.

Signes de l’amibiase :

Amibe vue à l’aide d’un microscope

Ja

Microscope

Ja

Beaucoup de gens ont des amibes sans présenter de signes. Mais celles-ci sont une cause courante de fortes diarrhées ou de dysenterie (diarrhée accompagnée de sang), surtout chez des personnes déjà affaiblies par une autre maladie ou par une mauvaise alimentation.

La dysenterie amibienne typique se manifeste par :

Les diarrhées sanglantes peuvent être causées par des amibes ou par des bactéries. Mais la dysenterie bactérienne (la shigellose) commence de manière plus soudaine, produit des selles plus liquides, et est presque toujours accompagnée de fièvre (p. Traitement spécial pour différents cas de diarrhée). En règle générale :

Diarrhée + sang + fièvre = infection bactérienne (dysenterie bactérienne, ou shigellose)
Diarrhée + sang + pas de fièvre = amibes (dysenterie amibienne)

Parfois, les diarrhées sanglantes ont d’autres causes. Seule l’analyse des selles permet de s’assurer qu’il s’agit d’une amibiase.

Les amibes peuvent arriver dans le foie et former un abcès (poche de pus). Elles causent une douleur au-dessus du côté droit du ventre. La douleur peut s’étendre vers le côté droit de la poitrine, et s’aggraver quand la personne marche (à comparer avec la douleur de la vésicule biliaire ; de l’hépatite ; ou de la cirrhose). Si la personne présentant ces signes commence à tousser en produisant un liquide brun, c’est qu’un abcès amibien coule vers son poumon.

Traitement :

Prévention :

Construisez et utilisez des latrines, protégez les sources d’eau de consommation, et suivez les conseils d’hygiène. S’alimenter comme il faut, éviter les causes de fatigue et l’abus d’alcool sont aussi des gestes importants de prévention.

Les giardias et la giardiase, ou lambliase

Ja

Une Giardia vue au microscope

La giardiase, comme l’amibiase, est une maladie causée par des parasites microscopiques, vivant dans l’intestin. Les giardias sont une cause courante de diarrhée, surtout chez les enfants. La diarrhée peut être chronique ou venir et repartir.

Une personne produisant une diarrhée jaune, mousseuse (pleine de bulles), de mauvaise odeur, sans mucus ni sang, a probablement une giardiase. Elle a de légères crampes intestinales. Son ventre est gonflé par les gaz, et elle est mal à l’aise. Elle expulse beaucoup de gaz par l’anus, et par la bouche (renvois). Les renvois ont mauvais goût, rappelant l’odeur du soufre. Généralement, il n’y a pas de fièvre.

Les giardiases se terminent parfois d’elles-mêmes, surtout quand la personne s’alimente correctement.

Les cas sévères sont mieux traités par le métronidazole. La quinacrine est bon marché, et souvent efficace, mais ses effets secondaires sont très désagréables.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →