Sigida 14 Mègèw wajibiyalen don ka taa dègètèrèso la banajugu minnu na

Chapitre 14
Maladies graves qui nécessitent une attention médicale

Les maladies citées dans ce chapitre sont généralement très difficiles, sinon impossibles à guérir sans attention médicale. Beaucoup d’entre elles sont traitées à l’aide de médicaments qu’on trouve rarement hors des villes. Les remèdes maison ne conviennent pas. Si quelqu’un a l’une de ces maladies, plus il recevra des soins médicaux rapidement, plus il aura de chances de retrouver la santé.

Attention ! Plusieurs des maladies examinées dans d’autres chapitres peuvent aussi être très graves. Voir Signes de maladie grave, p. Signes de maladie grave.

Tuberculose

image

La tuberculose des poumons est une maladie chronique (qui dure longtemps) et contagieuse (qui se transmet facilement), que tout le monde peut attraper. Mais elle frappe souvent les personnes âgées de 15 à 35 ans — et surtout celles qui sont affaiblies, malnutries, infectées à VIH, ou qui vivent avec quelqu’un qui a la tuberculose (p. Tuberculose).

Comme beaucoup de porteurs du VIH (p. Chapitre 24 Sida et VIH) l’attrapent, toute personne infectée à VIH devrait faire un dépistage de la tuberculose. Les porteurs de VIH peuvent prendre de l’isoniazide préventivement. De même, encouragez les personnes atteintes de tuberculose à faire un dépistage du VIH, et aidez-les à trouver un programme de traitement si le résultat est positif.

On sait guérir la tuberculose, et pourtant des milliers de personnes continuent d’en mourir chaque année. Aussi bien pour la prévenir que pour la guérir, il est très important de la traiter le plus tôt possible. Pensez à rechercher les signes de la tuberculose. Un ou plusieurs signes peuvent se présenter chez la personne.

Signes les plus fréquents 

Dans les cas graves ou avancés 

Chez les jeunes enfants 

La toux peut apparaître plus tard. Mais recherchez surtout :

L’infection se trouve le plus souvent dans les poumons, mais peut s’installer dans n’importe quelle partie du corps. Chez les jeunes enfants, elle cause parfois une méningite (p. Méningite). Pour les problèmes de peau dus à la tuberculose, voir p. La tuberculose de la peau.

Si vous suspectez une tuberculose 

Consultez vite un soignant. Dès le premier signe, allez dans un centre de santé où un soignant vous examinera et fera une analyse de votre crachat (flegme) pour dépister une tuberculose. Dans plusieurs pays, le gouvernement donne des médicaments antituberculeux gratuitement. Renseignez-vous au centre de santé. Vous recevrez probablement quelques-uns des médicaments suivants :

Il est très important de prendre les médicaments antituberculeux comme on vous l’a indiqué. Le traitement peut varier selon les pays, mais en général, il se fait en 2 parties. Vous prendrez 4 médicaments pendant 2 mois, puis on analysera votre flegme. Si vous allez mieux, vous prendrez 2 ou 3 médicaments pendant 4 mois. Puis on fera une autre analyse du flegme pour s’assurer que vous êtes guéri. N’arrêtez pas de prendre les médicaments, même si vous vous sentez mieux. Sinon, la maladie risque de revenir et de vous infecter, ainsi que d’autres, cette fois-ci sous une forme qui est beaucoup plus difficile à guérir : la tuberculose multirésistante (p. Médicaments contre la tuberculose). La guérison totale peut prendre entre 6 mois et plus de 3 ans.

Nourrissez-vous le mieux possible : beaucoup d’aliments énergétiques, et des aliments riches en protéines et en vitamines.

Le repos est très important. Si possible, arrêtez de travailler et vivez plus tranquillement jusqu’à ce que vous commenciez à vous sentir mieux. Et à partir de ce moment-là, essayez de ne pas travailler au point de vous sentir très fatigué ou d’avoir du mal à respirer. Essayez toujours de vous reposer et de dormir suffisamment.

image

Tuberculose dorsale

Une tuberculose logée dans d’autres parties du corps se soigne de la même manière que la tuberculose des poumons, mais le traitement peut prendre plus de temps. C’est le cas pour la tuberculose des glandes du cou, la tuberculose de l’abdomen (voir le dessin de la page Maladies qu’on peut facilement confondre), de la peau, ou d’une articulation (comme le genou). Les enfants atteints d’une tuberculose grave de la colonne vertébrale sont parfois opérés pour éviter la paralysie (voir le chapitre 21 de L’Enfant handicapé au village. Beaucoup d’autres organes du corps peuvent être atteints et détruits par la tuberculose.

La tuberculose est très contagieuse. Elle se propage dans l’air, quand une personne infectée tousse en projetant des microbes. Toute personne — surtout un enfant — qui vit dans la même maison qu’une personne infectée court un grand risque d’attraper la tuberculose.

Si un membre du foyer a la tuberculose :

Au moindre soupçon de tuberculose chez un enfant, ou si celui-ci tousse depuis plus de 15 jours, emmenez-le en consultation. De plus, il est important qu’une femme infectée qui allaite suive bien son traitement. Si elle est bien soignée, elle doit continuer à allaiter, car les médicaments passeront dans son lait et protégeront aussi l’enfant. Elle doit aussi se nourrir correctement.

Une tuberculose se déclarant chez un membre de la famille a tendance à commencer très lentement et très discrètement. Si un membre de la famille présente l’un des signes de la tuberculose, veillez à ce qu’il se fasse dépister, et traiter immédiatement s’il est infecté.

Les traitements commencés tôt et suivis jusqu’au bout sont un élément essentiel de la prévention.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →