Chapitre 19 Informations pour les mères, les sages-femmes, ou les accoucheuses

Préparation à l’accouchement

L’accouchement est un acte naturel. Quand la mère est en bonne santé et que tout va bien, le bébé peut naître seul, sans que la mère ne reçoive aucune aide. Pendant un accouchement normal, moins la sage-femme ou l’accoucheuse agissent, plus il y a de chances que tout aille bien.

Mais il y a aussi des accouchements difficiles, qui parfois mettent en danger la vie de la mère ou du bébé. S’il y a des raisons de penser que l’accouchement sera difficile ou dangereux, assurez-vous qu’une sage-femme qualifiée ou qu’une docteur expérimentée sera présente.

Attention ! Si vous avez de la fièvre, une toux, mal à la gorge, ou des lésions ou des infections sur la peau au moment de l’accouchement, il serait préférable que quelqu’un d’autre aide le bébé à sortir.

Signes de risques spécifiques qui rendent nécessaire la présence d’une sage-femme qualifiée ou d’un docteur à l’accouchement — si possible, dans un hôpital

Les accouchements plus à risque sont :

Le premier accouchement et

Ja

les derniers accouchements après que la femme a eu beaucoup d’bébés.

Ja

Comment vérifier que le bébé est dans une bonne position

Pour être sûr que la tête du bébé se trouve en bas (position normale), essayez de palper la tête comme ceci :

Ja

1. Demandez à la mère de faire une expiration profonde

Pressez le pouce et 2 doigts ici, juste au-dessus de l’os du bassin (les os qui entourent le bas du dos, du ventre et les hanches)

De l’autre main, palpez le dessus du ventre.

La partie où se trouvent les fesses est plus grande et plus large.

Les fesses en haut, on sent que cette partie est plus grande.

Ja

La tête est dure et ronde

Ja

Quand on sent une masse plus grande en bas, c’est que les fesses sont là.

Ja

2. Poussez doucement vers un côté, puis vers l’autre, d’abord avec une main, puis avec l’autre.

Quand vous poussez doucement les fesses du bébé d’un côté, tout son corps bougera aussi.

Mais si vous poussez doucement la tête d’un côté, le bébé pliera le cou et son dos ne bougera pas.

Ja

Si le bébé est encore assez haut dans l’utérus, vous pouvez déplacer légèrement sa tête. Mais si la tête est déjà engagée (descendue plus bas), prête pour la naissance, vous ne pouvez pas la bouger.

Quelquefois, le premier bébé d’une femme descend dans le bassin 2 semaines avant que le travail ne commence. Les bébés suivants peuvent ne s’engager qu’au début du travail.

Si la tête du bébé est en bas, tout se passera probablement bien.

Si la tête est en haut, l’accouchement peut être plus difficile (accouchement par le siège). Il serait plus sûr que la mère accouche dans ou près d’un hôpital, ou non loin d’un centre de santé.

Si le bébé est couché en travers du ventre, la mère doit accoucher dans un hôpital. Son bébé et elle sont en danger (p. Les accouchements difficiles).

Signes qui indiquent que l’accouchement approche

Les douleurs du travail viennent des contractions de l’utérus.

Entre les contractions, l’utérus est au repos, comme ceci :

Ja

Au moment de la contraction, l’utérus se resserre et se soulève, comme ceci :

Ja

Les contractions poussent le bébé de plus en plus bas. Ceci force le col de l’utérus à s’ouvrir — un peu plus à chaque fois.

Les étapes de l’accouchement

L’accouchement se fait en trois étapes :

La première étape de l’accouchement peut durer entre 10 et 20 heures, ou plus, s’il s’agit d’un premier accouchement, et entre 7 et 10 heures pour les autres accouchements. Mais la durée de cette étape est très variable.

Pendant la première étape, la mère ne doit pas essayer d’accélérer l’accouchement. Il est naturel que cette étape dure longtemps. Parfois, la mère ne constate aucun progrès et s’inquiète. Essayez de la rassurer. Dites-lui que la plupart des femmes ont le même souci.

La mère ne doit pas pousser tant que le bébé n’a pas commencé à s’engager dans le passage génital, et qu’elle ne ressente pas le besoin de pousser.

Une vessie et des intestins pleins peuvent gêner la sortie du bébé.

Ja

La mère devrait vider ses intestins et sa vessie avant l’accouchement.

Pendant le travail, il est important que la mère urine souvent. Si elle n’est pas allée à la selle depuis longtemps, un lavement pourrait faciliter le travail. Pendant le travail, elle doit boire de l’eau et d’autres liquides souvent. Ne pas avoir assez de liquides dans le corps peut ralentir ou mettre fin au travail. Si le travail est lent, elle peut aussi manger légèrement. Si elle vomit, elle devrait avaler peu à peu une boisson de réhydratation, un peu de tisane ou de jus de fruits, entre les contractions.

Pendant le travail, la mère doit changer souvent de position, ou se lever et faire quelques pas de temps en temps. Elle ne doit pas rester couchée sur le dos pendant une longue période.

Durant cette première étape de l’accouchement, la sage-femme ou l’accoucheuse devraient :

La sage-femme ne doit pas masser ou presser le ventre de la femme, ni lui demander de pousser pendant cette étape.

Si la mère a peur ou très mal, apprenez-lui à faire des respirations profondes, lentes et régulières pendant les contractions, et dites-lui de respirer normalement entre les contractions. Les respirations l’aideront à supporter les contractions et à rester calme. Rassurez-la en lui expliquant que ces douleurs intenses sont normales, et qu’elles aident à pousser le bébé.

À la deuxième étape de l’accouchement, le bébé naît. Cette étape commence parfois par la perte des eaux. Elle est généralement plus facile et plus courte que la première. Au moment de la contraction, la mère pousse de toutes ses forces. Entre deux contractions, elle peut avoir l’air fatiguée et être à moitié endormie. C’est normal.

Pour faire sortir le bébé, la mère doit respirer profondément et pousser très fort, comme si elle allait à la selle. Si le bébé met du temps à sortir une fois que la mère a perdu ses eaux, la mère peut plier les genoux, en étant

accroupie

Ja

assise avec un support pour le dos

Ja

agenouillée ou couchée

Ja

Quand l’entrée du vagin de la mère s’étire, et que le haut de la tête du bébé paraît, la sage-femme doit avoir tout préparé pour la naissance du bébé.

À ce moment, la mère devrait essayer de ne pas pousser fort, de sorte que la tête sorte plus lentement. Ceci permet d’éviter les déchirures à l’entrée du vagin (pour plus de détails, voir p. Les déchirures à l’entrée du vagin).

Pendant un accouchement normal, la sage-femme ne doit JAMAIS introduire sa main ou ses doigts dans le vagin de la mère. Ceci est la principale cause des infections dangereuses qu’attrapent les mères après l’accouchement.

Quand la tête du bébé se présente, la sage-femme peut la soutenir, mais ne jamais la tirer.

Si possible, la sage-femme doit porter des gants pour aider le bébé à naître — en vue de protéger la santé de la mère, celle du bébé, et la sienne propre.

Ordinairement, le bébé se présente la tête en premier, ainsi :

1. Maintenant, poussez fort.

Ja

2. Là, essayez de ne pas pousser fort. Faites beaucoup de respirations courtes et rapides. Ceci aide à éviter les déchirures à l’entrée du vagin.

Ja

3. Le plus souvent, la tête sort avec le visage tourné vers le bas. Si le bébé a des excréments (du caca) dans la bouche ou le nez, nettoyez immédiatement ces endroits (p. Les accouchements difficiles).

Ja

4. Puis, tout le corps se tourne de côté, pour permettre la sortie des épaules.

Ja

Si les épaules sont bloquées après la sortie de la tête

Ja

1. La sage-femme peut prendre la tête entre ses mains et la baisser très délicatement, pour permettre la sortie d’une épaule.

Ja

2. Puis, elle relève un peu la tête du bébé, pour permettre la sortie de l’autre épaule.

Mais toute la force doit venir de la mère. La sage-femme ne doit jamais tirer la tête du bébé, ni faire tourner ou plier le cou du bébé. Ceci peut causer des dommages chez le bébé.

La troisième étape de l’accouchement commence avec la naissance du bébé et se termine avec la sortie (délivrance) du placenta. En général, l’utérus rejette le placenta au bout d’une durée qui varie entre 5 minutes et 1 heure après la naissance. Pendant ce temps-là, donnez des soins au bébé. Si la mère saigne beaucoup (p. Hémorragie), ou si le placenta n’est pas sorti au bout d’une heure, recherchez une assistance médicale.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →