Chapitre 19 Informations pour les mères, les sages-femmes, ou les accoucheuses

Maladies du nouveau-né

Il est très important de toujours surveiller tout problème ou maladie qui pourrait apparaître chez le bébé, et d’agir rapidement.

Les maladies qui durent des jours ou des semaines avant de tuer une adulte peuvent tuer un bébé en quelques heures.

Les problèmes qui existaient avant la naissance

Des difficultés peuvent s’être présentées pendant le développement du bébé dans l’utérus, ou au moment de la naissance, et avoir causé des dommages au bébé. Tout de suite après la naissance, inspectez soigneusement le bébé. S’il présente l’un des signes de la liste ci-dessous, il a probablement un problème très grave :

Certains de ces problèmes peuvent résulter de dommages au cerveau soufferts au moment de la naissance. Ils ne sont presque jamais causés par une infection (sauf si la mère a perdu ses eaux plus de 12 heures avant la naissance). Les médicaments courants seront probablement inutiles. Gardez le bébé au chaud, mais pas trop (p. Gardez le bébé au chaud — mais pas trop !). Essayez de l’amener d’urgence à un soignant ou à l’hôpital.

Si le nouveau-né vomit ou produit du sang par l’anus, ou commence à montrer beaucoup de contusions, il pourrait avoir besoin de vitamine K.

Si le bébé n’urine pas ou ne fait pas caca dans les deux jours qui suivent la naissance, recherchez aussi une assistance médicale.

Problèmes qui apparaissent après la naissance (pendant les premiers jours ou semaines)

  1. Du pus ou une mauvaise odeur sortant du bout de cordon signalent un danger. Pensez à un tétanos (p. Le tétanos chez le nouveau-né), ou à une infection bactérienne du sang (p. Le sepsis). Nettoyez soigneusement le cordon avec de l’eau bouillie refroidie, et laissez-le à l’air. Si la peau qui entoure le cordon devient chaude et rouge, donnez de l’ampicilline au bébé (p. Ampicilline et amoxicilline), ou de la pénicilline p. Les pénicillines).
  2. Une température trop basse (35°) ou trop haute peuvent signaler une infection. Une forte fièvre (plus de 39°) est dangereuse pour le nouveau-né. Déshabillez complètement le bébé et appliquez-lui des compresses fraîches (et non froides), selon les indications de la page Fièvre.
  3. Des convulsions (p. Convulsions). Si le bébé a aussi des convulsions, essayez de faire tomber sa fièvre selon les indications ci-dessus. Assurez-vous de vérifier qu’il n’est pas déshydraté. Des convulsions qui commencent le jour de sa naissance pourraient signaler des dommages au cerveau soufferts au moment de la naissance.
  4. Rhume et infections. Il est courant que le nouveau-né s’enrhume facilement, cela n’est pas grave et il n’y a pas besoin de médicament. Mais si le bébé a de la fièvre, ne mange plus, dort mal ou s’il respire plus de 40 fois par minute, c’est une maladie grave. Il faut consulter le médecin.
  5. Le bébé ne grossit pas. Pendant les premiers jours de leur vie, la plupart des bébés perdent un peu de poids, ce qui est normal. Après la première semaine, un bébé en bonne santé devrait prendre à peu près 200 g par semaine. À deux semaines, il devrait avoir le même poids qu’à la naissance. S’il ne prend pas de poids ou continue d’en perdre, c’est que quelque chose ne va pas. Le bébé semblait-il en bonne santé à la naissance ? Est-ce qu’il mange bien ? Examinez-le attentivement pour vérifier qu’il ne présente pas de signes d’infections ou d’autres problèmes. Si vous ne pouvez pas trouver puis éliminer la cause du problème, recherchez une assistance médicale.
  6. Des vomissements. Quand le bébé en bonne santé rote (fait un rot — rejette par la bouche les gaz qu’il a dans le ventre, c’est-à-dire l’air avalé pendant qu’il tétait), un peu de lait ressort parfois en même temps. C’est normal. Après la tétée, aidez-le à faire remonter les gaz. Tenez-le contre votre épaule en lui tapotant doucement le dos, comme ceci.

Faites faire un rot à votre bébé après chaque repas.

Ja
  1. Le bébé arrête de téter. Si le bébé laisse passer plus de 4 heures sans téter, c’est signe de danger — surtout s’il a l’air très endormi ou malade, ou s’il pleure ou bouge de manière inhabituelle. Beaucoup de maladies peuvent se traduire par ces signes, mais, pendant les 2 premières semaines de vie, les causes les plus courantes et les plus dangereuses sont l’infection bactérienne du sang (voir les 2 pages suivantes) et le tétanos (p. Causes de tétanos chez le nouveau-né).

Un bébé qui arrête de téter entre son deuxième et son cinquième jour de vie a peut-être une infection bactérienne du sang.

Un bébé qui arrête de téter entre son cinquième et son quinzième jour de vie a peut-être le tétanos.

Si le bébé arrête de téter ou à l’air malade

Examinez-le attentivement et entièrement, selon les indications du chapitre 3.

Si la fontanelle est creuse, le bébé peut être déshydraté (p. Les signes de déshydratation).

Ja

Si la fontanelle est gonflée, le bébé peut avoir la méningite (p. Signes de la méningite).

Ja

Important. Si le bébé est déshydraté et a la méningite en même temps, la fontanelle peut paraître normale. Recherchez d’autres signes de déshydratation (p. Signes de la déshydratation) et de méningite (p. Signes de méningite chez le nouveau-né).

Ja

L’infection bactérienne du sang (la septicémie)

Le nouveau-né n’est pas capable de bien combattre les infections. C’est ainsi que les bactéries qui entrent dans la peau ou dans le cordon ombilical au moment de la naissance peuvent souvent arriver dans le sang, et se répandre dans tout le corps. Comme cette propagation se fait sur 1 ou 2 jours, la septicémie est plus courante après le deuxième jour de vie.

Signes

Les signes d’infection chez le nouveau-né sont différents de ceux qui apparaissent chez l’enfant plus âgé. Chez le nouveau-né, n’importe quel signe pourrait indiquer une grave infection du sang.

Par exemple, quand le bébé :

Chacun de ces signes peut provenir d’un problème qui n’est pas la septicémie, mais si le bébé a plusieurs de ces signes en même temps, c’est probablement une septicémie.

Les nouveau-nés n’ont pas toujours la fièvre quand ils ont une infection grave. Leur température peut être élevée, basse, ou normale.

Traitement à administrer si vous suspectez une septicémie chez un nouveau‑né

JaLes infections des nouveau-nés sont parfois difficiles à détecter. Il arrive fréquemment qu’ils n’aient pas de fièvre. Si possible, trouvez un soignant. Sinon, traitez-le à l’ampicilline et la gentamicine selon les indications ci-dessus. L’ampicilline est l’un des antibiotiques les plus sûrs et les plus efficaces pour les bébés.

La diarrhée

C’est la cause principale de mortalité infantile. Elle est due aux microbes qui entrent par la bouche. Pour éviter la diarrhée, il faut éviter que de la saleté entre dans la bouche du bébé :

Traitement

Continuez de donner le sein au bébé, mais arrêtez momentanément les autres aliments (lait en biberon, jus de fruits). Donnez-lui du sérum à boire (p. La boisson de réhydratation orale), de l’eau bouillie, et rien d’autre. S’il n’y a pas d’amélioration rapide, emmenez-le en consultation.

S’il n’y a pas moyen de trouver un médecin, et si le bébé est gravement malade, réhydratez-le comme indiqué à la page Prévention ou traitement de la déshydratation.

Nombril qui ressort (hernie ombilicale)

Cette bosse formée par le nombril ne présente aucun problème. Elle disparaît d’elle-même la plupart du temps. Ne mettez pas de bande ombilicale. Celles-ci sont inutiles mais peuvent, par contre, favoriser l’infection.

Ne mettez pas de bande autour de la taille. Celles-ci sont inutiles mais peuvent, par contre, favoriser l’infection.

Luxation congénitale de la hanche (os de la cuisse sorti du bassin)

Certains bébés naissent avec une hanche luxée — l’os de la cuisse a glissé hors du creux où il se trouvait dans le bassin. Un traitement immédiat permettra à l’enfant de marcher normalement, plus tard, et évitera d’autres complications durables. Tous les bébés doivent donc normalement être examinés environ 10 jours après la naissance, pour dépister toute anomalie dans cette zone.

Ja

1. Comparez les 2 jambes. Si une hanche est luxée, on observera que, de ce côté :

la cuisse recouvre en partie cette partie du corps ;

la cuisse fait moins de plis ici ;

la jambe semble plus courte ou tournée à un angle inhabituel.

2. Tenez les deux jambes avec les genoux pliés, comme ceci

Ja

et écartez-les largement, comme ceci

Ja

Si une cuisse arrête vite de s’écarter, ou que vous la sentez faire un petit bond, ou que vous percevez un craquement, il y a des chances que la hanche soit luxée.

Traitement :

Ja

Portez le bébé en veillant à ce que ses genoux soient placés haut et bien écartés, comme ceci :

Examinez le bébé à nouveau dans 2 semaines. Si vous percevez toujours un petit bond ou un craquement, consultez un soignant. Un système de ceintures permettant de faire garder au bébé les jambes écartées, porté pendant 2 semaines, peut empêcher des dégâts durables.

Il est à noter que la luxation de la hanche est assez rare dans les pays où les bébés sont portés traditionnellement sur le dos.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →