Sigida 20 Le planning familial

Les méthodes de planning familial

La capote (caoutchouc, condom, préservatif)

image

Le préservatif pour hommes, ou capote, est un petit sac mince et allongé fait de caoutchouc fin, que l’homme met sur son pénis pendant un rapport sexuel. Le sac garde le sperme de l’homme et les spermatozoïdes ne peuvent pas entrer dans l’utérus de la femme et la féconder. Les capotes sont sans danger et sans effets secondaires.

Les préservatifs sont aussi le moyen le plus efficace de prévenir les infections sexuellement transmissibles (IST), y compris le VIH. Même si vous utilisez une autre méthode de planning familial, vous pouvez aussi utiliser une capote pour protéger votre partenaire et vous-même de toute IST.

Les capotes sont la seule méthode de planning familial qui soit efficace pour prévenir en même temps la grossesse et les IST. Mais l’homme doit l’utiliser chaque fois qu’il a des rapports sexuels.

Comment mettre une capote

image

Au moment de mettre une capote, ouvrez son emballage avec précaution, et veillez à ce que ne la déchirez pas. Serrez le bout de la capote, et déroulez-la jusqu’à ce qu’elle recouvre tout le pénis, en gardant toujours le bout pincé. La partie molle du bout retiendra le sperme de l’homme (si vous ne laissez pas d’espace pour le sperme quand il sortira, la capote risque de se déchirer. Ne laissez pas d’air dans la capote, ceci pourrait aussi causer une déchirure. Utilisez des lubrifiants ! Ils aident à empêcher que la capote se déchire, et peuvent et rendre le rapport sexuel plus agréable aussi bien pour l’homme que pour la femme. Les lubrifiants devraient être à base d’eau, comme la salive, ou le gel lubrifiant KY-Jelly. Frottez le lubrifiant sur les côtés de la capote déjà posée sur le pénis en érection. N’utilisez pas d’huile de cuisine, d’huile pour bébé, d’huile minérale, de vaseline, de lotion pour la peau, ni de beurre, car ces produits gras fragilisent le caoutchouc et peuvent causer une déchirure de la capote.

La capote doit être mise sur le pénis en érection, mais avant que celui-ci ne touche les parties génitales de la femme. Après l’éjaculation, pendant que le pénis est encore dur, l’homme doit tenir la base de la capote en se retirant du vagin. Puis il enlèvera la capote de son pénis, en veillant à ne pas répandre de sperme tant qu’il reste près des parties génitales de la femme. Jetez la capote dans la boîte à ordures et non dans n’importe quel endroit, où d’autres pourraient la trouver. Servez-vous d’une capote neuve à chaque rapport sexuel.

image

Le préservatif pour femme (Femidom, Ormelle, Pasante, et autres marques)

L’anneau intérieur doit être dans le vagin.

image

L’anneau extérieur doit rester à l’extérieur du vagin.

Le préservatif pour femme est aussi une sorte de sac qui s’insère dans le vagin, en s’adaptant à sa forme. Un anneau souple à bout fermé maintient le préservatif en place au haut du vagin. L’autre anneau souple, à l’autre bout, est ouvert et couvre les lèvres extérieures de la vulve. Ce préservatif est plus grand que la capote pour homme et se déchire moins facilement. Il peut être mis 6 heures avant les rapports sexuels et doit être enlevé immédiatement après la pénétration. Il ne doit être utilisé qu’une seule fois, car il peut se déchirer s’il est lavé et réutilisé. Mais laver et réutiliser le préservatif féminin jusqu’à 5 fois vaut mieux que de ne pas en avoir. Le préservatif féminin est la méthode la plus efficace contrôlée par les femmes pour se protéger à la fois des grossesses et des IST, dont le VIH. Il ne doit pas être utilisé en même temps qu’une capote pour homme.

image image image

La pilule contraceptive (les contraceptifs oraux)

image

Les pilules contraceptives contiennent des produits chimiques semblables aux hormones que produisent naturellement le corps de la femme. Elles empêchent la grossesse en ne permettant pas aux ovaires de libérer des ovules. Il existe 2 grands types de pilules contraceptives : les pilules combinées qui contiennent 2 hormones, l’œstrogène et le progestatif, et les minipilules qui ne contiennent que du progestatif. Les 2 types de pilules sont très efficaces, à condition de les prendre tous les jours à la même heure. Elles sont sans danger pour la plupart des femmes, mais d’autres, qui ont certains problèmes de santé, ne devraient pas en prendre (p. Qui ne doit pas prendre de pilules contraceptives ?).

Les pilules contraceptives ne protègent pas du VIH ou d’autres IST. Pour prévenir ces infections, utilisez un préservatif.

Les pilules ne préviennent pas immédiatement la grossesse. La première fois que vous en prenez, utilisez des préservatifs ou une autre méthode du 1er au 7ème jour inclus de la prise de pilule.

Pilules combinées (ou contraceptifs oraux combinés)

Des marques différentes de pilules combinées ont des doses différentes de 2 hormones, l’œstrogène et le progestatif (les pages Pilules contraceptives combinées et Arrêter la minipilule décrivent certaines des marques de minipilule les plus courantes, et la façon de les prendre).

La minipilule (progestatif seulement)

Cette pilule contient uniquement du progestatif — pas d’œstrogène. Elle est sans danger pour la plupart des femmes qui ne peuvent pas utiliser de pilules combinées pour des raisons de santé (p. Qui ne doit pas prendre de pilule combinée ?), ou qui ne supportent pas les effets secondaires des pilules combinées. La minipilule est aussi très efficace pour les mères allaitantes qui n’ont pas eu de règles depuis leur accouchement (la page La minipilule (ou pilule minidosée) décrit certaines des marques de minipilule les plus courantes, et la façon de les prendre).

Questions et réponses au sujet des pilules contraceptives

Certains disent que les pilules causent le cancer. Est-ce vrai ?

Non ! Mais s’il existe déjà un cancer du sein ou de l’utérus, elles peuvent accélérer la croissance de la tumeur.


Une femme peut-elle avoir à nouveau des enfants quand elle arrête la pilule ?

Oui ! (Il faut parfois 1 ou 2 mois avant qu’elle ne soit enceinte).


La probabilité d’avoir des jumeaux ou un bébé malformé est-elle plus grande chez une femme qui a pris la pilule ?

Non ! La probabilité est exactement la même que chez une femme qui n’a jamais pris de pilule.


Est-il vrai que les seins d’une femme qui allaite produisent moins de lait quand elle commence à prendre la pilule ?

Une fois que la production de lait est en bonne marche (après les 3 premières semaines environ), les pilules sont sans danger pour les femmes qui allaitent.

La femme peut aussi prendre la “minipilule”, qui n’a aucun effet sur la production de lait, même dans les 3 premières semaines.

La contraception d’urgence

Si vous avez eu des rapports sexuels sans contraception ou que votre méthode de planning familial n’a pas été utilisée correctement, vous pouvez quand même éviter de tomber enceinte en prenant une plus grande quantité de certains types de pilules que d’habitude, ou des pilules spécialement créés cet effet, au plus tard 5 jours après avoir eu le rapport sexuel non protégé — plus vite vous la prendrez, plus ce traitement sera efficace. Cette méthode s’appelle « contraception d’urgence ». Voir pages Planning familial d’urgence (contraception d’urgence) et Comment prendre des pilules pour la contraception d’urgence.

Qui ne doit pas prendre de pilules contraceptives ?

Toute femme se trouvant dans l’un des cas suivants ne doit pas prendre de contraceptifs oraux, ni sous forme de piqûre ou d’implant :

Si vous avez une tuberculose, du diabète, une maladie des reins, ou si vous êtes épileptique, obtenez les conseils d’un soignant avant de prendre des contraceptifs hormonaux.

Qui ne doit pas prendre de pilule combinée ?

Les contraceptifs oraux combinés peuvent rendre certains problèmes de santé très dangereux. N’en prenez pas si vous avez :

La plupart des femmes qui ont ces problèmes peuvent prendre la minipilule, qui ne contient que du progestatif (p. Pilules progestatives), des injections contraceptives, ou se faire mettre des implants contraceptifs. Les femmes qui ont des varices indolores peuvent prendre les pilules contraceptives. Mais si les varices commencent à les faire souffrir, elles doivent arrêter d’en prendre.

Signes d’alerte pendant la prise de pilules combinées

ARRÊTEZ de prendre votre pilule et allez voir un soignant si :

Si vous avez n’importe lequel de ces problèmes, une grossesse pourrait aussi être dangereuse ; employez une autre méthode de planning familial (par exemple préservatifs pour homme ou pour femme) jusqu’à ce que vous puissiez voir un soignant spécialement qualifié en méthodes de planning familial hormonales.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →