Pour les problèmes de peau

En se lavant souvent les mains et tout le corps avec du savon, on prévient un grand nombre d’infections de la peau et des intestins. Les plaies doivent être soigneusement nettoyées au savon et à l’eau bouillie avant d’être refermées ou bandées.

Le lavage et frottement fréquent de la peau à l’eau et au savon est souvent le seul traitement nécessaire pour éliminer les pellicules, la séborrhée (croûtes de lait du bébé), les boutons, l’impétigo bénin, de même que la teigne ordinaire, le pityriasis versicolor (autre sorte de teigne), et d’autres infections à champignons de la peau ou du cuir chevelu (peau du crâne). Ce moyen est encore plus efficace si le savon contient un antiseptique comme de la povidone iodée (Bétadine). Mais la Bétadine peut irriter les tissus et ne doit pas être utilisé sur une plaie ouverte. Par ailleurs, les shampooings contenant du sulfure de sélénium ou du kétoconazole agissent efficacement contre les pellicules.

Soufre

En ce qui concerne les problèmes de peau, le soufre aide à :

  1. tenir à distance tiques, mites, aoûtats, puces-chiques et puces. Avant de marcher dans un champ ou dans une forêt où certains de ces derniers sont communs, passez-vous de la poudre de soufre sur la peau — surtout les jambes, les chevilles, les poignets, la taille, et le cou ;
  2. traiter la gale, les puces, les puces-chiques, et les tiques minuscules qui se sont installées dans ou sur la peau. Faites une pommade en mélangeant 1 part de soufre à 10 parts de vaseline ou de beurre de karité, et étalez-la sur la peau (voir p. Soufre avec vaseline ou beurre de karité) ;
  3. traiter la teigne et d’autres infections à champignons : utilisez la même pommade que ci-dessus, 3 ou 4 fois par jour, ou une pommade de soufre et de vinaigre (voir p. Soufre et vinaigre) ;
  4. traiter les croûtes de lait (séborrhée) et les pellicules très abondantes : utilisez la même pommade, ou saupoudrez le cuir chevelu de soufre.

Violet de gentiane, cristal violet, violet de Paris, violet de méthyle, chlorure de méthylrosanilinium

Se vend souvent en : cristaux bleu foncé. Se vend aussi en solution de 0,5%.

C’est un remède peu coûteux pour traiter les infections à champignons (Candida) dans la bouche, sur les mamelons d’une mère qui allaite, dans les plis de la peau, de la vulve ou du vagin. Il est aussi efficace contre certaines infections bactériennes de la peau, comme l’impétigo et les plaies avec pus.

Effets secondaires

Le violet de gentiane peut irriter la peau et causer des lésions quand il est appliqué dans la bouche ou le vagin. Arrêtez de l’utiliser si une démangeaison ou une irritation se déclare.

Important !

Le violet de gentiane colore tout en violet. Il s’efface en quelques jours sur la peau, mais peut tacher les vêtements de manière permanente.

Comment l’employer

Dissolvez une petite cuillère de violet de gentiane dans ½ litre d’eau. Cela donne une solution à 2 %. Ou appliquez une solution pré-mélangée de 0,5 % à 2 %. Étalez-en sur la peau, la vulve ou à l’intérieur de la bouche 2 ou 3 fois par jour. Pour les infections à champignons, appliquez une fois par soir pendant 3 soirs.

Si l’infection ne commence pas à guérir dans quelques jours, essayez un autre traitement.

Les pommades antibiotiques

Celles-ci coûtent cher et ne sont généralement pas plus efficaces que le violet de gentiane. Mais elles ne tachent ni la peau ni les vêtements, et traitent bien les infections bénignes de la peau comme l’impétigo. Préférez une pommade qui contienne une combinaison de néomycine et de polymyxine. Une pommade à base de tétracycline peut aussi être utilisée.

Pommades ou lotions corticostéroïdes

Les pommades corticostéroïdes servent à soigner les démangeaisons ou irritations cutanées dues au contact avec des plantes ou autres corps toxiques. Elles traitent aussi l’eczéma persistant et le psoriasis. Appliquez 3 ou 4 fois par jour. Évitez leur emploi prolongé, ou sur de grandes étendues de peau.

Vaseline (pétrolatum, gelée de pétrole)

Utile pour la préparation de pommades ou de pansements à appliquer en cas de gale (voir p. La gale et La gale), de teigne (p. Les infections à champignons), de démangeaisons d’oxyures (p. Les oxyures), de brûlures (p. Les brûlures et Traitement des brûlures), et de blessures à la poitrine (p. Les blessures au torse et les côtes cassées).

Permanganate de potassium

Présentation : poudre rouge foncé

C’est un bon antiseptique (qui tue les microbes) à étaler sur les plaies infectées. Mettez une pincée de poudre dans un litre d’eau (1 part de permanganate de potassium pour 1 000 parts d’eau), ou 1 comprimé pour 10 litres d’eau.

📖 Table de Matières
← Précédent | Suivant →