Sigida 5 Ka kénéya ka sèrè i ma fura ta

Chapitre 5
Guérir sans médicaments

Pour la plupart des maladies, il n’est pas besoin de médicaments. Notre corps a ses propres défenses ou ses propres de résister et de combattre la maladie. Dans la plupart des cas, ces moyens de protection naturels sont beaucoup plus importants pour notre santé que ne le sont les médicaments.

On guérit de la plupart des maladies — y compris le rhume et la grippe — sans l’aide de médicaments.

Pour aider le corps à chasser ou à guérir d’une maladie, souvent, il ne faut que :

rester propre

ka an saniya

beaucoup se reposer

mègè dalen don

bien manger et boire beaucoup de liquides

cé bé ka sègè dun

Même dans le cas d’une maladie plus grave, où un médicament peut être nécessaire, c’est le corps qui doit combattre la maladie, le médicament ne fait que l’aider. La propreté, le repos, une alimentation riche et équilibrée, et de l’eau à boire en quantité restent quand même très importants.

La plus grande partie de l’art de soigner ne dépend pas — et ne devrait pas dépendre — des médicaments. Même si vous habitez dans une localité où on ne peut pas trouver de médicaments modernes, vous pouvez faire beaucoup de choses pour prévenir et traiter la plupart des maladies courantes — à condition que vous appreniez à le faire.

Beaucoup de maladies peuvent être prévenues ou traitées sans médicaments.

Si les gens apprenaient simplement à utiliser l’eau comme il faut, cela seul pourrait suffire à prévenir ou à guérir certaines maladies mieux que tous les médicaments dont ils se servent…ou abusent.

Soigner grâce à l’eau

La plupart d’entre nous pourrions vivre sans médicaments. Mais personne ne peut vivre sans eau. En fait, plus de la moitié (57 % chez les adultes, 70 % chez les enfants) du corps humain est faite d’eau. Si tous les habitants de fermes et de villages se servaient de l’eau dans des conditions appropriées, le nombre de maladies et de morts — surtout chez les enfants —pourrait être très fortement réduit.

Prevention

Prévention

Par exemple, la bonne qualité ou le traitement correct de l’eau sont indispensables pour prévenir et soigner la diarrhée. Dans beaucoup de régions du monde, celle-ci est une cause très courante de maladie et de mort chez les très jeunes enfants. L’utilisation d’eau contaminée (sale) en est souvent partiellement responsable.

Une partie importante de la prévention de la diarrhée et de beaucoup d’autres maladies est d’assurer un accès à l’eau potable. Protégez les puits et les sources de la saleté et de l’accès des animaux, en construisant des clôtures ou des murs tout autour. Utilisez du ciment ou des pierres pour bien drainer le terrain qui entoure le point d’eau, de façon que la pluie ou l’eau salie s’écoule à l’écart de cet endroit. Là où l’eau peut être contaminée, un geste très important de prévention de la diarrhée est de faire bouillir ou filtrer l’eau à boire et à préparer les aliments. Ceci est essentiel pour les bébés. Biberons, assiettes, cuillères utilisées pour les bébés doivent aussi être bouillis. Il est aussi indispensable de se laver les mains avec de l’eau et du savon après être allé à a selle (fait caca), et avant de préparer les aliments et de manger.

En général, la mort d’enfants suite à une diarrhée est causée par une déshydratation grave (ou la perte d’une grande quantité de l’eau que contient le corps, p. La déshydratation). La déshydratation peut souvent être évitée ou guérie en donnant beaucoup d’eau, de préférence avec du sucre, ou une céréale et du sel, à l’enfant diarrhéique (voir boisson de réhydratation).

Treatment

Traitement

Chez un enfant qui a la diarrhée, la prise d’une grande quantité de liquide est plus importante que tout autre médicament. En réalité, si la personne absorbe assez de liquide, il devient généralement inutile de lui donner des médicaments pour le traitement de la diarrhée.

Les pages suivantes montrent d’autres situations où la bonne utilisation de l’eau est souvent plus importante que la prise de médicaments.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →