Chapitre 6 Le bon et le mauvais emploi des médicaments qu’on trouve sur les marchés

Quand ne faut-il pas prendre de médicaments ?

Beaucoup de gens croient qu’il y a certaines choses qu’ils ne doivent pas faire ou manger quand ils prennent des médicaments. À cause de ces croyances, ces personnes arrêtent parfois de prendre les médicaments qui leur sont pourtant nécessaires. Mais en fait, il n’existe pas de médicament qui ne cause de problèmes que parce qu’il a été pris en même temps qu’un certain aliment — que ce soit du porc, du piment, des goyaves ou des oranges. Par contre, il est vrai que les repas qui contiennent beaucoup de graisse ou de piment peuvent aggraver certains troubles de l’estomac ou des intestins, qu’ils aient été pris ou non avec un médicament (voir les chapitres 10 et 12). Enfin, certains médicaments causeront des réactions très désagréables si la personne boit en même temps de l’alcool (voir métronidazole p. Métronidazole, Flagyl).

Il y a des situations où il est préférable de ne pas utiliser certains médicaments.

  1. Les femmes enceintes ou qui allaitent doivent éviter tout médicament qui ne soit pas absolument nécessaire (voir chapitre 10). Mais elles peuvent prendre sans danger des quantités limitées de vitamines ou de suppléments de fer. De plus, les femmes enceintes ou allaitantes qui ont une infection à VIH doivent prendre des médicaments pour empêcher que le virus ne soit transmis au bébé (p. VIH et grossesse.)
  1. Avec les nouveau-nés, soyez très prudent en donnant des médicaments. Chaque fois que possible, cherchez de l’aide médicale avant de donner un médicament. Assurez-vous de ne pas donner trop.
  1. Les personnes qui déjà eu des troubles allergiques ou des démangeaisons après avoir pris de la pénicilline, des sulfamides ou d’autres médicaments, ne doivent plus jamais reprendre ces médicaments de toute leur vie. Le danger est très réel (voir Réactions dangereuses à l’injection de certains médicaments, chapitre 9).
  1. Les gens qui ont des ulcères ou des brûlures d’estomac devraient éviter de prendre des médicaments contenant de l’aspirine. Tous les médicaments antidouleur, et tous les stéroïdes (p. Les abus les plus dangereux de médicaments) peuvent aggraver les ulcères et brûlures d’estomac. L’acétaminophène (ou paracétamol) est l’un des seuls antidouleurs à ne pas irriter l’estomac.
  1. Autres maladies spécifiques qui interdisent la prise de certains médicaments : par exemple, les personnes qui souffrent d’hépatite ne doivent pas prendre une série d’antibiotiques ou d’autres médicaments forts, parce que leur foie est endommagé et que ces médicaments risquent de les empoisonner (p. Hépatite).
  2. Les personnes déshydratées ou ayant une maladie des reins doivent être très prudents au sujet des médicaments qu’on peut leur prescrire. Ne donnez pas plus d’une dose d’un médicament qui pourrait être toxique, à moins — ou jusqu’à ce que — la personne urine normalement. Par exemple, un enfant déshydraté qui a une forte fièvre (p. Les signes de déshydratation), ne doit pas recevoir plus d’une dose d’aspirine avant qu’il ne recommence à uriner. Ne donnez jamais de sulfamides à une personne déshydratée.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →