Sigida 14 Mègèw wajibiyalen don ka taa dègètèrèso la banajugu minnu na

Fièvre jaune

La fièvre jaune est une forme sévère d’hépatite. Elle est causée par un virus transmis par les piqûres de moustiques, souvent en campagne, près des endroits où vivent des singes. La maladie peut arriver en épidémie. Parfois les signes sont ceux d’une hépatite, mais dans une petite proportion de cas, les personnes infectées développent des signes sévères, avec saignements de nez, vomissures mélangées de sang, évanouissement et état de choc. La moitié d’entre elles mourront.

Si plusieurs cas se présentent, il est très important de prévenir un soignant du centre de santé dès que possible, car la présence de cette maladie doit être signalée aux responsables gouvernementaux. Il n’existe pas de remède contre la fièvre jaune, mais un vaccin très efficace et sûr, administré une seule fois, permet d’être protégé de la maladie à vie. Participez aux campagnes de vaccination.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →