Chapitre 15 Les maladies de la peau

La tuberculose de la peau ou des ganglions lymphatiques

Le même microbe qui cause la tuberculose peut être responsable de lésions indolores de la peau comme :

des tumeurs (grosseurs) qui défigurent

image

des plaques de lésions chroniques

image

des ulcères de la peau, ou

image

de grosses verrues

image

En général, la tuberculose de la peau se développe lentement, dure longtemps, et revient continuellement au bout de mois ou d’années.

La tuberculose peut aussi affecter les ganglions lymphatiques — le plus souvent ceux du cou ou de la zone qui se trouvent en arrière de la clavicule, entre le cou et l’épaule. Les ganglions grossissent, s’ouvrent, laissent couler du pus, se referment pendant un certain temps, puis s’ouvrent et coulent à nouveau. En général, ils ne sont pas douloureux.

image

La tuberculose des ganglions lymphatiques, ou « écrouelles »

Ils ne sont pas dus à des plaies de la tête ou des infections de la gorge ou des dents comme les autres ganglions qu’on avait vus à la page Signes d’infection. Le malade a souvent d’autres signes de tuberculose (amaigrissement, manque d’appétit, un peu de fièvre le soir).

Traitement 

image

En cas de lésion, d’ulcère, ou de ganglions enflés qui reviennent de façon chronique, il vaut mieux consulter un soignant. Il sera peut-être nécessaire de faire des analyses pour en connaître la cause. Le traitement de la tuberculose de la peau est le même que celui de la tuberculose des poumons (p. Tuberculose). Pour prévenir le retour de l’infection, des médicaments doivent être pris pendant plusieurs mois après la guérison de la peau.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →