Chapitre 19 Informations pour les mères, les sages-femmes, ou les accoucheuses

Les accouche­ments difficiles

En cas de sérieuse difficulté pendant le travail, il est important de rechercher une assistance médicale le plus rapidement possible. Les difficultés et les complications qui peuvent se présenter pendant un accouchement, certaines très graves, d’autres moins, sont nombreuses. Voici quelques-uns des problèmes les plus courants :

1. Le travail s’arrête ou se ralentit, ou dure très longtemps après que les contractions ont été intenses, ou après que la mère a perdu ses eaux. Ceci peut être dû à plusieurs choses :

2. Un accouchement par le siège (les fesses se présentent en premier). Parfois la sage-femme peut savoir si le bébé se présente en siège en palpant le ventre de la mère (p. Comment vérifier que le bébé est dans une bonne position), et en écoutant les battements de cœur du bébé (p. 6. Battements de cœur et mouvement du bébé).

Un accouchement par le siège sera peut-être plus facile si la mère se met à quatre pattes :

Ja

Si les jambes sont sorties, mais pas les bras, lavez-vous soigneusement les mains, frottez-les à l’alcool (ou mettez des gants stériles), puis…

Ja

glissez vos doigts dans le vagin, et poussez les épaules du bébé vers l’arrière, comme ceci :

Ja

ou pressez ses bras contre son corps, comme ceci :

Ja

Si le bébé reste bloqué, aidez-la mère à se retourner pour être allongée sur le dos. Introduisez un doigt dans la bouche du bébé, et poussez sa tête contre sa poitrine. En même temps, demandez à quelqu’un de pousser la tête du bébé vers le bas, en pressant contre le ventre de la mère, comme ceci :

Demandez à la mère de pousser fort, mais ne tirez jamais le corps du bébé.

Ja

3. Présentation d’un bras (une main d’abord). Si l’un des bras sort en premier, allez d’urgence à l’hôpital. Il faudra sans doute sortir le bébé par césarienne (opération chirurgicale sur le ventre).

4. Parfois le cordon est enroulé si étroitement autour du cou du bébé que le bébé ne peut pas sortir complètement. Essayez de glisser un doigt à la base du cou du bébé, ou si le cordon est mal placé, de le faire glisser par-dessus la tête. Si vous n’y arrivez pas, vous devrez probablement clamper le cordon et le couper. Utilisez des ciseaux à bouts ronds qui viennent d’être bouillis.

5. Des excréments dans la bouche et le nez du bébé. Quand la mère perd ses eaux, si vous voyez que celles-ci contiennent un liquide vert foncé (presque noir), il s’agit probablement des premiers excréments du bébé (méconium). Le bébé est peut-être en danger. S’il aspire les excréments dans ses poumons, il risque de mourir. Dès que la tête est sortie, dites-à la mère de ne plus pousser, mais de faire des respirations courtes et rapides. Avant que le bébé ne se mette à respirer, enlevez-lui tout excrément entré dans le nez ou la bouche à l’aide d’une poire d’aspiration. Même s’il commence à respirer tout de suite, continuez à aspirer jusqu’à ce que vous ayez retiré toutes les selles.

6. Les jumeaux. Accoucher de jumeaux est souvent plus difficile et plus dangereux — pour la mère et les bébés — que de faire naître un seul bébé. Par précaution, une femme ne devrait accoucher de jumeaux que dans un hôpital Si on sait à l’avance qu’elle porte des jumeaux, la mère devrait, à partir du 7ème mois, aller vivre dans un endroit où l’accès à un hôpital est facile et rapide, car l’accouchement a souvent lieu plus tôt que prévu.

Signes que la mère porte probablement des jumeaux

Pendant les derniers mois, si la femme se repose beaucoup et veille à ne pas faire de travaux pénibles, le risque que les jumeaux naissent trop tôt diminue.

Les jumeaux naissent souvent petits, et ont besoin d’un soin spécial. Mais l’idée que les jumeaux ont des pouvoirs étranges ou magiques est totalement fausse.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →