Chapitre 10 Première Secours

La respiration

L’étouffement

Si la personne peut tousser ou parler, elle peut respirer.

image

Si une personne qui s’étouffe ne peut ni tousser ni parler, elle ne peut pas non plus respirer. Vous pouvez lui sauver la vie en agissant très vite.

Donnez-lui des coups dans le dos

Penchez la personne par la taille, et donnez-lui 5 coups fermes dans le milieu du dos, entre les omoplates. Utilisez la paume de votre main.

image

Si elle ne peut toujours pas respirer :

Faites-lui des compressions abdominales

Mettez-vous derrière la personne, collé à elle, et tenez-la par la taille avec vos bras.

Placez un de vos poings fermé (paume vers le sol) dans le creux de son estomac (au-dessus du nombril et sous le triangle formé par les côtes).

image

Recouvrez votre poing avec l’autre main et enfoncez-le d’un coup sec, vers vous et vers le haut. Employez assez de force pour pouvoir soulever la personne (ajustez la force employée s’il s’agit d’un jeune enfant). Répétez ce geste cinq fois de suite.

S’il y a quelque chose qui empêche l’air d’entrer les poumons ou dans la gorge, la force de l’air poussé si puissamment pourrait dégager l’objet.

S’il s’agit d’une femme enceinte ou d’une personne obèse, entourez-la de vos bras au niveau du milieu de la poitrine (vos poings seront entre ses seins). Puis enfoncez vos poings d’un coup sec, vers vous.

Si la personne perd connaissance

Placez-la doucement sur le dos et regardez l’intérieur de sa bouche. Si vous pouvez voir de la nourriture ou un objet bloquant la gorge, retirez celui-ci avec votre doigt tenu en forme de crochet. Mais ne lui enfoncez pas le doigt dans la gorge, car cela pourrait pousser l’objet plus profondément vers le fond. Puis pressez fermement et rapidement le milieu de la poitrine jusqu’à ce que la personne commence à respirer (p. La respiration).

Pour un bébé de moins d’un an

Si un bébé s’étouffe et ne peut ni pleurer ni tousser, essayez de dégager la gorge par des coups dans le dos et des poussées sur la poitrine.

Installez le bébé dans la bonne position

Tenez le bébé face vers le sol, la tête plus basse que le corps.

Donnez-lui des coups dans le dos

image

Avec le bas de votre paume, donnez 5 coups fermes entre les omoplates.

Si le bébé ne commence pas à respirer, retournez-le.

Faites-lui des compressions sur la poitrine

image

Mettez 2 ou 3 doigts au milieu de la poitrine — juste au-dessous des mamelons.

D’un mouvement ferme et rapide, pressez la poitrine à environ 2 centimètres de profondeur. Faites ceci 5 fois ou jusqu’à ce que le bébé respire de nouveau.

Si vous ne pouvez pas dégager les passages respiratoires d’un bébé, d’un enfant ou d’un adulte, faites-leur un bouche-à-bouche (ou respiration artificielle ; voir ci-dessous).

La noyade

Sortez la personne de l’eau le plus vite possible et commencez immédiatement le bouche-à-bouche (p. Le bouche-à-bouche) et les compressions de la poitrine (ou compressions thoraciques, p. Pas de battements de cœur). Faites d’abord un peu de bouche-à-bouche pour faire entrer un peu d’air dans le corps de la personne.

Si la personne vomit, tournez-la sur le côté et, avec votre doigt ou un morceau de tissu, essuyez les vomissures de façon qu’elles ne l’étouffent pas.

Le bouche-à-bouche (respiration artificielle)

Une personne qui ne respire plus peut survivre pendant 4 minutes. Vous pouvez peut-être lui sauver la vie en lui soufflant de l’air dans les poumons, si elle a arrêté de respirer suite à un étouffement, un coup porté à la tête, un début de noyade, une électrisation (électrocution), une surdose, ou parce qu’elle est en état d’hypothermie (la température de son corps est trop basse).

Quand une personne ne respire plus, vous devez immédiatement pratiquer un bouche-à-bouche.

Placez la tête dans la bonne position

image

Couchez la personne sur le dos, face au ciel. Soulevez le menton et poussez sur le front pour renverser la tête en arrière et diriger le nez vers le haut.

Soufflez-lui de l’air par la bouche

image

Pincez son nez pour que l’air ne s’en échappe pas. Recouvrez-lui complètement la bouche avec la vôtre.

Soufflez fermement et progressivement, 2 fois de suite.

La poitrine de l’accidenté doit se soulever avec chaque respiration. Si elle ne le fait pas, c’est que l’air n’entre pas dans ses poumons. Ajustez légèrement la position de la tête, et essayez de nouveau. Laissez la personne expirer après chacun de vos souffles.

Vérifiez le pouls

image

Après 2 souffles, vérifiez si la personne respire.

Cherchez son pouls, de n’importe quel côté du cou, ou posez votre tête sur la poitrine pour écouter ses battements de cœur.

Si vous ne vous sentez pas de pouls, voyez Pas de battements de cœur.

Si vous sentez ou entendez le pouls, continuez à souffler de l’air dans la bouche, jusqu’à ce que la personne respire d’elle-même. Toute cette opération peut durer plus de 30 minutes.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →