Sigida 11 Une alimentation saine et équilibrée

Régimes alimentaires spéciaux pour divers problèmes de santé

La meilleure façon de prévenir et de traiter certains états de santé est de suivre un régime adapté. Voici quelques-uns de ces problèmes, et les régimes qui leur conviennent :

L’anémie 

Une personne anémiée a le sang « pauvre », car il lui manque des cellules de sang. La raison en est soit qu’elle perd ou a perdu une certaine quantité de sang, soit que les cellules de son sang sont détruites plus vite que le corps ne peut les remplacer. Les pertes de sang dues à de grandes blessures, des ulcères qui saignent ou la dysenterie peuvent causer une anémie. De même, le paludisme, qui détruit les globules rouges (type de cellules sanguines) peut conduire à l’anémie. D’autre part, le manque de nourriture riche en fer peut aussi bien causer une anémie qu’empirer une anémie existante.

Il en va de même des pertes de sang mensuelles (règles) des femmes ou de celles qui suivent un accouchement, sauf si les femmes ont un régime alimentaire adapté, et mangent tous les aliments dont leur corps a besoin. Les femmes enceintes sont à risque d’anémie sévère, car elles doivent produire plus de sang pour assurer la croissance du bébé.

Un régime alimentaire auquel il manque de la viande, des légumes à feuilles vert foncé et d’autres aliments riches en fer en quantités suffisantes, peut aussi, en lui-même, causer ou aggraver l’anémie.

Les enfants peuvent être anémiés du fait d’une alimentation pauvre en fer. De plus, l’anémie se produit souvent quand le bébé de plus de 6 mois continue d’être allaité, mais sans recevoir d’autres aliments. Chez les enfants, les causes les plus courantes d’anémie sévère sont l’ankylostomiase (p. Les ankylostomes), la diarrhée chronique, et la dysenterie.

Les signes d’anémie sont :

Ja

Traitement et prévention de l’anémie

Beaucoup de femmes sont anémiques. Cela vient généralement de ce qu’elles ne mangent pas assez d’aliments riches en fer pour remplacer le sang qu’elles perdent pendant les règles ou à l’accouchement. Les femmes anémiées sont plus à risque de fausse couche ou de perte de sang dangereuse à l’accouchement, et le paludisme est une menace permanente.

C’est la raison pour laquelle il est très important que les femmes mangent autant d’aliments riches en fer que possible, surtout pendant la grossesse. L’espacement de ses grossesses – à raison de 2 à 3 ans entre chacune – permet à la femme de reprendre des forces et de renouveler son sang (voir chapitre 20, Le planning familial).

Le rachitisme

Chez les enfants dont la peau n’est presque jamais exposée au soleil, les jambes peuvent s’arquer et d’autres os se déformer (le rachitisme). Ce problème peut être combattu en donnant au bébé du lait enrichi et de la vitamine D (qu’on trouve dans l’huile de foie de poisson). Cependant la forme de prévention la plus simple et la moins chère est de faire en sorte que l’enfant reçoive directement sur la peau la lumière du soleil pendant au moins pendant 10 minutes chaque jour, ou plus longtemps et plus souvent – en évitant les coups de soleil. Les enfants ne doivent pas prendre de fortes doses de vitamine D sur une longue durée, qui deviendraient toxiques.

Signes de rachitisme :

Ja

La lumière du soleil est le meilleur moyen de prévenir et de traiter le rachitisme.

L’hypertension (tension artérielle trop élevée)

Une tension trop élevée peut causer beaucoup de problèmes : par exemple maladies cardiaques, maladies des reins et attaques (AVC, accidents vasculaires cérébraux).

Les gens qui sont trop gros sont beaucoup plus à risque d’hypertension.

Signe d’hypertension :

Ja

Brassard de tensiomètre pour mesurer la tension artérielle.

Tous ces signes peuvent aussi venir d’autres maladies. C’est pourquoi, si une personne pense avoir une tension trop élevée, elle doit consulter un soignant pour la faire mesurer.

Attention ! L’hypertension n’a pas de symptômes spéciaux au début, et elle doit être abaissée avant que les signes du danger ne se développent. Les personnes qui sont trop grosses ou qui pensent faire de l’hypertension devraient faire vérifier leur tension régulièrement. Pour savoir comment prendre la pression artérielle, voir p. La tension artérielle.

Comment prévenir ou soigner l’hypertension :

Les personnes qui ont un poids trop élevé

Ja

Il n’est pas sain d’être trop gros. Le surplus de poids augmente les risques d’hypertension, de maladies cardiaques, d’AVC, de calculs biliaires, de diabète, d’arthrite dans les jambes et les pieds, et d’autres problèmes encore. Parfois c’est le surpoids qui cause les maladies, parfois ce sont les maladies qui causent le surpoids.

Au fur et à mesure que nos régimes d’alimentation changent et que les plats traditionnels sont remplacés par des aliments transformés, de la “ malbouffe” qui a trop de calories mais peu de valeur nutritive, il arrive de plus en plus souvent que les gens grossissent à un point qui risque de nuire à leur santé.

En perdant du poids, on diminue souvent le risque ou la gravité des maladies citées plus haut. De plus, il est important de perdre du poids quand on commence à avoir du mal à accomplir ses activités de tous les jours. On peut perdre du poids :

Ja

Constipation

Une personne est constipée quand elle a des selles dures et/ou qu’elle n’est pas allée à la selle pendant trois jours ou plus. La constipation est souvent causée par un régime alimentaire déséquilibré (pas assez de fruits, de légumes verts ou d’aliments à fibres naturelles) ou par un manque d’activités physiques.

Au lieu d’utiliser des laxatifs, il vaut mieux boire plus d’eau et manger plus de fruits (surtout la papaye, les pruneaux et les raisins secs, les noix, les graines de tournesol ou de citrouille – mais éviter la banane), de légumes (surtout le gombo, les carottes, les navets) et d’aliments à fibres naturelles comme le manioc, le pain complet, le seigle, ou le son. Le riz blanc, par contre, contribue à la constipation. Les personnes âgées ont parfois besoin de marcher ou de faire de l’exercice pour pouvoir aller plus régulièrement à la selle.

Prenez les repas lentement et à des heures régulières et mâchez-les bien.

Au bout de 4 jours ou plus sans selles, si elle n’a pas de douleur aiguë à l’estomac, une personne constipée peut prendre un laxatif salin doux, comme le lait de magnésie. Mais l’utilisation fréquente de laxatifs est nocive (fait du mal).

Ne donnez pas de laxatifs aux bébés ou aux jeunes enfants. Quand un enfant est très constipé, passez-lui doucement un peu d’huile de cuisine dans le rectum. Si nécessaire, cassez doucement la selle dure avec un doigt recouvert de graisse et faites-la sortir.

N’utilisez jamais de laxatifs forts ou de purgatifs – surtout s’il y a des maux d’estomac.

Le diabète

Les diabétiques ont trop de sucre dans le sang. La maladie peut se déclarer à un jeune âge (diabète de type 1) ou plus tard dans la vie (diabète de type 2). Le diabète de type 1 est en général le plus grave et les jeunes qui en sont atteints doivent prendre un médicament spécial (l’insuline) pour pouvoir le stabiliser. Mais la plupart des diabétiques ont un diabète de type 2, qui apparaît après 40 ans.

Signes précoces du diabète :

Signes tardifs, plus graves :

Tous ces signes peuvent aussi indiquer d’autres maladies. Pour vérifier si une personne a le diabète, il faut tester son urine pour voir si elle contient du sucre. Une manière de tester l’urine est de la goûter. Si vous la trouvez sucrée, faites-la goûter par d’autres personnes. Demandez-leur aussi de goûter l’urine de 3 autres personnes. Si tout le monde trouve que celle de la première personne est la plus sucrée, cette personne est probablement diabétique.

Une autre manière de tester l’urine est d’utiliser des bandelettes de papier spécial (par exemple Clinistix, ou Uristix). Si ces bandelettes changent de couleur après avoir été trempées dans l’urine, celle-ci contient du sucre.

S’il s’agit d’un enfant ou d’une personne jeune, il devient nécessaire de faire appel à un soignant expérimenté ou à un docteur.

Quand une personne de plus de 40 ans devient diabétique, le meilleur moyen de la traiter est souvent de lui faire suivre un régime adapté, sans lui prescrire de médicaments. Le régime diététique du diabétique est très important et doit être suivi de près pendant toute sa vie.

Alimentation adaptée aux diabétiques :

Les diabétiques en surpoids doivent d’abord maigrir jusqu’à atteindre un poids normal. Les diabétiques ne doivent pas manger du tout de sucre ou de sucreries, ou d’aliments au goût sucré. Il est très important que ces personnes mangent beaucoup de légumes frais et d’aliments riches en fibres naturelles, comme le plain complet. Mais elles doivent aussi manger quelques féculents, comme les haricots, le riz et les pommes de terre, ainsi que des aliments riches en protéines.

Le diabète peut aussi être diminué en buvant la sève de la figue de Barbarie (Opuntia ficus-indica). Pour préparer cette boisson, couper le cactus en petits morceaux, puis les écraser pour en extraire la sève. En boire un verre et demi 3 fois par jour avant les repas.

Pour éviter les infections et les blessures de la peau, il est recommandé de se laver les dents après chaque repas, de garder la peau propre, et de toujours porter des chaussures pour empêcher les lésions aux pieds. Pour améliorer la circulation sanguine dans les pieds (couleur foncée, engourdissement), les pieds doivent être reposés souvent, en les surélevant.

Les recommandations sont les mêmes qu’en cas de varices.

L’acidité de l’estomac, les brûlures d’estomac, et les ulcères à l’estomac

Ja

Un ulcère est une plaie ouverte dans l’estomac ou l’intestin.

L’acidité gastrique, ou acidité de l’estomac, et les “brûlures d’estomac” viennent souvent de la consommation exagérée de plats lourds ou gras, de piment ou d’alcool. En réponse à ces irritants, l’estomac produit plus d’acide, qui cause une sensation de malaise ou de “brûlure” dans l’estomac ou au milieu de la poitrine. Les gens pensent parfois que la douleur qu’ils ressentent à la poitrine en cas de brûlures d’estomac est un problème cardiaque, alors qu’en réalité il s’agit d’acidité de l’estomac.

Des brûlures d’estomac fréquentes ou durables signifient qu’un ulcère se prépare.

Un ulcère est une plaie chronique dans un endroit de l’appareil digestif, généralement causée par les microbes. Une trop grande quantité d’acide l’empêche de guérir.

L’ulcère peut causer une douleur chronique, sourde (mais parfois aiguë) dans le creux de l’estomac. Souvent, la douleur diminue quand la personne mange quelque chose ou boit du lait. La douleur s’aggrave 2 ou 3 heures après avoir mangé, si la personne manque un repas, ou après avoir bu de l’alcool ou mangé des aliments gras ou épicés. La douleur empire souvent la nuit. Il est généralement difficile de confirmer la présence d’un ulcère sans faire passer un examen médical spécial (l’endoscopie) à la personne qui se plaint de douleurs fréquentes à l’estomac.

Quand l’ulcère est grave, la personne peut avoir des vomissements, qui contiennent parfois soit du sang frais, soit du sang digéré qui ressemble à de la poudre de café. Ses selles peuvent être très foncées ou noires.

Attention ! Il y a des ulcères qui ne causent pas de douleur et dont on dit qu’ils sont “silencieux.” Les premiers signes sont alors soit du sang dans les vomissures, soit des selles noires et collantes. Il s’agit là d’une urgence médicale. La personne malade pourrait saigner à mort assez rapidement. Cherchez d’urgence une assistance médicale.

Prévention et traitement :

En cas de douleur à l’estomac ou à la poitrine causée soit par des brûlures d’estomac, soit par une acidité gastrique, soit par un ulcère, les conseils simples qui suivent aideront probablement à calmer la douleur et à l’empêcher de revenir.

aw kunyanfan kèrèta ni kunkèrèdonnan ye
Aw bé ji caman min
Kana sigaréti min

Attention !

  1. Certains antiacides tels que le bicarbonate de soude et l’Alka-Seltzer peuvent calmer l’acidité gastrique rapidement, mais ils causent plus d’acide peu de temps après qu’on les a bus. Ils ne doivent être utilisés que de temps en temps en cas d’indigestion, et jamais pour les ulcères. Ceci s’applique aussi aux antiacides contenant du calcium.
  2. Certains médicaments, comme l’aspirine et l’ibuprofène, peuvent aggraver les ulcères. Les personnes présentant des signes de brûlures d’estomac ou d’acidité gastrique devraient les éviter et utiliser de l’acétaminophène au lieu de l’aspirine. Les corticostéroïdes, eux aussi, empirent les ulcères (p. Les abus les plus dangereux de médicaments).

Il est important de soigner un ulcère à ses débuts. Sinon, il peut provoquer un saignement dangereux ou une péritonite. L’ulcère s’améliore en général si la personne fait attention à ce qu’elle mange et boit. La colère, la tension et la nervosité font augmenter la production d’acide dans l’estomac. Il est donc utile d’apprendre à se détendre et à rester calme. Un traitement antibiotique permet d’éviter le retour d’un ulcère.

Évitez d’aggraver de légers problèmes d’estomac en mangeant de manière raisonnable, en ne buvant pas beaucoup d’alcool et en refusant le tabac.

Ces deux hommes avaient des ulcères d’estomac

Ja

Cet homme a mangé ces aliments et a guéri.

Ja

Cet homme a mangé, fumé et bu et la maladie a empiré

Le goitre (gonflement ou masse à la gorge)

Le goitre est un gonflement ou une grande masse à la gorge qui résulte de la croissance anormale d’une glande appelée la glande thyroïde.

Beaucoup de goitres proviennent d’un manque d’iode dans l’alimentation. De plus, le manque d’iode dans l’alimentation d’une femme enceinte peut causer la mort, un retard mental (l’hypothyroïdie ou crétinisme, page Iode) et / ou une surdité chez le bébé. Ceci peut se produire même quand la mère n’a pas de goitre.

Le goitre et l’hypothyroïdie sont plus fréquents dans les zones montagneuses, où il y a peu d’iode naturel dans le sol, l’eau et la nourriture. Dans ces régions, la forte consommation de certains aliments, comme le manioc/la cassave, peut augmenter le risque d’avoir un goitre.

Comment prévenir ou guérir un goitre et prévenir le crétinisme (l’hypothyroïdie) :

Tous ceux qui vivent dans des régions où les gens ont des goitres doivent utiliser du sel iodé. L’utilisation de sel iodé empêche le type commun de goitre et élimine beaucoup de goitres. (Les goitres anciens et durs ne peuvent être enlevés que par une opération, mais ce n’est généralement pas nécessaire).

S’il est impossible d’obtenir du sel iodé, utilisez de la teinture d’iode. En mettre 1 goutte dans un verre d’eau chaque semaine et le boire. Attention ! Une trop grande quantité de teinture d’iode empoisonne le corps. N’en buvez qu’une goutte par jour. Gardez la bouteille hors de portée des enfants. Le sel iodé est plus sûr.

S’il est impossible d’obtenir du sel iodé, vous pouvez peut-être trouver de l’huile iodée à prendre par la bouche ou sous forme d’injection. Sinon, vous pouvez mélanger 1 goutte de povidone iodée dans 1 litre d’eau, et boire cette eau 1 fois par semaine.

La plupart des traitements traditionnels du goitre ne servent à rien. Mais il peut être utile de manger du crabe et d’autres fruits de mer parce que ceux-ci contiennent de l’iode. Vous pouvez aussi ajouter un peu d’iode aux plats en mélangeant des algues à la nourriture. Mais le sel iodé reste la solution la plus simple.

Comment prévenir les goitres

Le sel iodé coûte juste un peu plus cher que les autres, mais il est bien meilleur pour la santé.

Ja

Ne jamais utiliser du sel normal (non iodé)

Utiliser toujours du sel iodé.

D’autre part, si vous vivez dans un endroit, où le goitre est très commun, ou si vous commencez à avoir un goitre, essayez d’éviter le manioc et le chou vert.

Remarque : Si une personne qui a un goitre tremble beaucoup, est très nerveuse, et a les yeux qui ressortent un peu, il pourrait s’agir là d’un autre type de goitre (le goitre toxique). Demandez conseil à des soignants.

📖 Table de matières
← Précédent | Suivant →