Chapitre 19 Informations pour les mères, les sages-femmes, ou les accoucheuses

Maladies du nouveau-né

Il est très important de toujours surveiller tout problème ou maladie qui pourrait apparaître chez le bébé, et d’agir rapidement.

Les maladies qui durent des jours ou des semaines avant de tuer une adulte peuvent tuer un bébé en quelques heures.

Les problèmes qui existaient avant la naissance

Des difficultés peuvent s’être présentées pendant le développement du bébé dans l’utérus, ou au moment de la naissance, et avoir causé des dommages au bébé. Tout de suite après la naissance, inspectez soigneusement le bébé. S’il présente l’un des signes de la liste ci-dessous, il a probablement un problème très grave :

Certains de ces problèmes peuvent résulter de dommages au cerveau soufferts au moment de la naissance. Ils ne sont presque jamais causés par une infection (sauf si la mère a perdu ses eaux plus de 12 heures avant la naissance). Les médicaments courants seront probablement inutiles. Gardez le bébé au chaud, mais pas trop (p. Gardez le bébé au chaud — mais pas trop !). Essayez de l’amener d’urgence à un soignant ou à l’hôpital.

Si le nouveau-né vomit ou produit du sang par l’anus, ou commence à montrer beaucoup de contusions, il pourrait avoir besoin de vitamine K.

Si le bébé n’urine pas ou ne fait pas caca dans les deux jours qui suivent la naissance, recherchez aussi une assistance médicale.

Problèmes qui apparaissent après la naissance (pendant les premiers jours ou semaines)

  1. Du pus ou une mauvaise odeur sortant du bout de cordon signalent un danger. Pensez à un tétanos (p. Le tétanos chez le nouveau-né), ou à une infection bactérienne du sang (p. Le sepsis). Nettoyez soigneusement le cordon avec de l’eau bouillie refroidie, et laissez-le à l’air. Si la peau qui entoure le cordon devient chaude et rouge, donnez de l’ampicilline au bébé (p. Ampicilline et amoxicilline), ou de la pénicilline p. Les pénicillines).
  2. Une température trop basse (35°) ou trop haute peuvent signaler une infection. Une forte fièvre (plus de 39°) est dangereuse pour le nouveau-né. Déshabillez complètement le bébé et appliquez-lui des compresses fraîches (et non froides), selon les indications de la page Fièvre.
  3. Des convulsions (p. Convulsions). Si le bébé a aussi des convulsions, essayez de faire tomber sa fièvre selon les indications ci-dessus. Assurez-vous de vérifier qu’il n’est pas déshydraté. Des convulsions qui commencent le jour de sa naissance pourraient signaler des dommages au cerveau soufferts au moment de la naissance. Si les convulsions commencent quelques jours plus tard, vérifiez qu’il n’y a pas de signe de tétanos (p. Causes de tétanos chez le nouveau-né) ou de méningite (p. Méningite).